Ama Baldé fait peur à Fass : « J’ai de la peine pour Gris Bordeaux »

L’avant-goût a été donné, samedi dernier, à l’occasion de leur face-à-face. Gris Bordeaux et Ama Baldé donnent le ton. L’arène nationale sera explosive le 30 juin prochain, date de leur combat qui porte la signature de Baye Ndiaye. Ama, qui vient d’une défaite face à Modou Lô, compte se relancer. Le fils de Falaye Baldé promet de démolir le 3ème Tigre de Fass, au point d’avoir de la peine pour lui. Seuleu Bou Ndaw a confié être guéri de toutes ses blessures et se dit prêt à signer son grand retour.

« Gris Bordeaux va vers un combat difficile »

« Gris Bordeaux comme moi avons besoin de la victoire. Mais la victoire ira d’un côté au détriment de l’autre partie. Je ne vais pas prier pour avoir la victoire de peur d’ empirer les choses. J’ai de la peine pour lui. Il va souffrir. Car je viens d’une mauvaise expérience et il me faut cette victoire. C’est pourquoi le combat sera difficile à son niveau. Il le sait bien. Il a pris très au sérieux le duel, et j’adore ça. C’est un rendez-vous à ne pas manquer. Je veux ce combat plus que mes supporters. Ils savent qui est Ama Baldé. Ils savent que je ne triche pas, je donne tout lors de mes combats. Mes supporters ne doutent jamais de ma victoire quand j’ai un combat. Même s’il m’arrive de perdre. Une chose est sûre, je ne laisserai aucune chance à Gris ».

« C’est un règlement de compter entre Fass et moi

« C’est un règlement de compte entre Fass et moi. Ils n’ont jamais réussi à me battre. Je n’ai jamais perdu face à un lutteur de Fass. A Fass, j’ai eu trois victoires en autant de combats. Gris Bordeaux va porter le score à 4-0. Ama Baldé n’a pas besoin de conseils pour affronter Gris Bordeaux. Je suis un fou et je n’ai pas besoin de conseils. Mon camp m’ordonnera d’aller chercher la victoire, pas autre chose. Je veux affronter un Gris Bordeaux prêt sur tous les plans. Ainsi, je mériterai le cachet reçu du promoteur. Les conseils rendent plus difficiles les choses. Car tu es obligé de les suivre. Mais si cela ne dépendait que de moi, je n’allais recueillir aucun conseil. Et j’aurai vraiment souhaité que cela soit le cas. Si je viens sans conseil, je pourrai faire ce que bon me semble à Gris. Hélas, je serais obligé d’écouter mon encadrement. »

« Il n’y a pas meilleur lutteur qu’Ama Baldé dans l’arène »

« D’accord, Eumeu Sène a ouvert le bal en remportant son combat contre Sa Thiès. Je dois suivre le rythme. Modestie à part, il n’y a pas meilleur lutteur qu’Ama Baldé dans l’arène. Sans conseil, je ne passerai pas plus d’une minute trente secondes avec Gris Bordeaux. Seulement, je reconnais que Gris est un champion. Je le connais bien. J’ai suivi toute sa carrière. On s’est fourbi les armes avec lui. Il a fait ses preuves dans l’arène. Il a croisé tous les ténors de l’arène. Ce qui prouve le grand lutteur qu’il est. Je suis heureux d’apprendre que Gris Bordeaux est prêt physiquement. C’est tout ce que je souhaitais. Je veux un Gris Bordeaux au top de sa forme. Ainsi, nous pourrons offrir aux amateurs un beau combat ».

« Les lutteurs de Fass que j’ai battus sont plus techniques que Gris Bordeaux »

« Les lutteurs de Fass que j’ai battus sont plus techniques que Gris Bordeaux. Je suis plus technique et plus fort que Gris Bordeaux. Je ne dis pas Gris, mais je suis meilleur que tout Fass réuni : Maodo, Serigne Ndiaye 2, tout le monde. Fass venait voir mon père à chaque fois qu’il avait un problème qu’il ne pouvait pas résoudre. J’avoue que je n’étais pas prêt lors de mon précédent combat. Si je suis prêt, je suis meilleur que quiconque. Je suis un vrai champion. Aller revoir mes combats. J’ai battu les meilleurs de l’arène.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *