Ama Baldé : « Gris Bordeaux veut la bagarre, il l’aura »

Pendant plus d’un tour d’horloge, Ama Baldé a redonné de la confiance à ses supporters. Venu à 18h 30 au stade Alassane Djigo, à l’occasion de son open-presse, en direction de son combat contre Gris Bordeaux, ce dimanche, le fils de Falaye Baldé a quitté les lieux à 19h 40. Soixante-dix minutes durant lesquelles il a offert du beau spectacle aux Pikinois venus en masse pour supporter leur champion.

L’apparence est rassurante. Ama Baldé respire la forme, les supporters sont plus que jamais confiants. Le Baldé-Baldé a tenu son open-press, hier, au stade Alassane Djigo. Les lieux noirs de monde, la population pikinoise est sortie en nombre pour soutenir son fils. Les lutteurs et sages de Pikine n’ont pas été, aussi, en reste. Eumeu Sène, Boy Niang 2, Sokh, Baboye ont tous fait le déplacement pour épauler le fils de Falaye Baldé. Après avoir raté son rendez-vous du 5 novembre dernier face à Modou Lô, Seuleu Bou Ndaw compte se racheter ce dimanche 30 juin 2024 face à Gris Bordeaux. Lors de son allocution, Ama a répondu à son adversaire qui l’invite à la bagarre. « Ama Baldé a fait tout ce qu’il devait faire pour être au top le jour du combat. Ce qui reste, c’est de prier Dieu pour la victoire. Je remercie tous les Pikinois. Ils ont été présents à mes côtés durant toute la préparation. Je sais de quoi je suis capable. Je vais répondre à l’invitation de Gris Bordeaux. Il veut la bagarre, il l’aura. Je suis moins âgé que lui. Donc, je ne peux pas craindre Gris sur ce registre. La balle est dans mon camp. Je ferai le nécessaire dans l’enceinte. Les Pikinois peuvent se rassurer. Gris a déjà fait son temps dans l’arène. Alors que moi, je ne fais que commencer. Je veux ce combat plus que lui. Le combat peut durer comme il peut être résumé en quelques minutes. Que Pikine m’attende, je vais leur apporter la victoire », a réagi l’héritier de Falaye Baldé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *