Boy Lô et son linceul, l’image qui fait froid au dos

Dimanche dernier, à l’arène nationale, à l’occasion de la journée de Gora Ndoye, Boy Lô (Thiaroye) avait croisé et battu Maxy Crazy (Papa Kane). Mais avant le combat, lors de la préparation mystique, Boy Lô a offert un spectacle qui fait froid au dos. Le lutteur a étalé deux grands tissus de couleur rouge sur le sol, il s’est couché dessus avant que son accompagnant ne lui couvre totalement le corps avec des linceuls, comme un défunt prêt à être enterré dans sa tombe. Une image que beaucoup regrettent. Il est temps que le CNG régularise l’aspect mystique dans l’arène.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *