« Ce que Balla et Tapha doivent travailler »

Coach Diabong décèle également les lacunes des deux lutteurs. « Les coups-directs, crochets et uppercuts de Balla Gaye 2 sont puissants certes, mais ils sont lents. Balla doit travailler sa rapidité et les enchaînements. Tapha Tine, lui, ne donne ni des directs ni des crochets. Il envoie plutôt des uppercuts. Pour battre Balla Gaye 2, Tapha Tine doit l’attaquer et prendre des initiatives. Il doit diriger le combat de A à Z. Balla Gaye 2 ne doit pas changer de stratégie. Il doit rester sur les mêmes principes que lors de leur dernier affrontement », estime-t-il. Le technicien ajoute : « Balla Gaye 2 est fort en Uchi-mata (fauchage par l’intérieur de la cuisse (mbot) alors que Tapha Tine est redoutable en Tai-Otoshi (renversement du corps, une technique de projection du judo) ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *