Lutte Tv

Diène Kiaré, Bébé Diène et Mbagnick Kairé battus, un mois décembre cauchemardesque pour l’écurie Soumbédioune

Rien ne marche pour l’écurie Soumbédioune ces derniers week-ends. En effet, les combats se suivent et les défaites s’accumulent. Boy Kairé, le fondateur de cette entité de lutte ne sait plus à quel saint se vouer. Car, les trois grandes figures de son écurie ont tous perdu leur combat durant ce mois de décembre.

Qu’est-ce qui arrive à l’écurie de Soumbédioune ? La question mérite d’être posée. Car ses pensionnaires ne font plus rêver. En effet, l’écurie avait trois combats phares durant ce mois de décembre. Et malheureusement pour Boy Kairé, ses hommes n’ont pas enregistré la moindre victoire, même pas un match nul.

Diène Kairé démarre la saignée

Le leader de l’écurie Soumbédioune se trouve être Diène Kairé qui est, également, fils de Boy Kairé, fondateur de cette formation de lutte. Diène signait son retour dans l’arène après plusieurs saisons blanches. Il faisait face à Zarco, le dimanche 17 décembre passé, à l’arène nationale, un combat qui est monté par Iboulaye. Tous les regards étaient portés sur lui afin de freiner Zarco qui est en train d’asseoir sa suprématie face aux lutteurs de la Médina. Il avait déjà battu Mbaye Gouye Gui et Ada Fass. Diène devait, donc, arrêter cette domination de Zarco contre les pugilistes de sa localité. Mais contre toutes les attentes, le fils de Boy Kaïré a perdu lamentablement sans jamais inquiéter son adversaire. Une grande déception de ses supporters.

Bébé Diène et Mbagnick Kairé enfoncent Soumbédioune dans la crise

Après la défaite de Diène Kairé, l’écurie Soumbédioune avait l’occasion de retrouver le sourire. Car, une semaine après, le 24 décembre 2023, Bébé Diène avait rendez-vous avec Amanekh, à l’arène nationale, à l’occasion de la journée de Jamaïcain. Dans une belle série de victoires, Bébé Diène avait affaires avec Amanekh qui n’avait plus lutté depuis 5 ans, autant d’années que le rufisquois est resté sans combat. Et la majeure partie des observateurs pensaient que le combat allait être facile pour le Médinois. Mais la surprise était générale lorsqu’Amanekh a renversé le combat pour déposer au sol son adversaire. Une défaite surprenante de Bébé Diène qui vient s’ajouter à celle prise par Diène Kairé. Ces deux défaites ne suffisant pas, le cadet de Boy Kaïré, Mbagnick devait combattre le jour de Noël, le 25 décembre 2023. Il faisait face à Baye Mandiaye de l’écurie Balla Gaye. Inoffensif, Mbagnick a été dominé durant tout le combat. Et durant les deux mi-temps de 5 minutes, le jeune frère de Diène Kairé a écopé de trois avertissements. Ainsi, à la fin du temps, il a été déclaré perdant. Ce qui fait trois défaites à l’écurie Soumbédione en l’espace d’une semaine. Une pilule dure à avaler pour Boy Kairé. 

Source : RECORD

Ajouter un commentaire