Eumeu Sène plus que champion d’Afrique

Eumeu Sène n’est pas seulement champion d’Afrique. Il a remporté le trophée continental à deux reprises au Burkina Faso et au Niger. A l’époque, Yékini était le capitaine national, Abdou Badji le Directeur Technique National et Ambroise Sarr le Coach.

Franc a semé le doute dans l’esprit de certains amateurs de lutte en disant qu’Eumeu Sène n’était pas champion d’Afrique. Des propos qui alimentent les débats depuis une semaine. Une sortie qui coûte cher également au lieutenant de Modou Lo. Parce que, à cause de ses propos, Eumeu Sène a décidé de ne pas lui tendre la perche, comme il l’a déjà fait pour Sa Thiès et compte le faire pour des jeunes comme Alioune Sèye 2, Gouye Gui, Quench, Serigne Ndiaye 2. Le pire est que les propos de Franc sont faux. En effet, Franc s’est trompé en disant qu’Eumeu Sène n’est pas champion d’Afrique alors que le fondateur de l’écurie Tay Shinger l’a bel et bien été à deux reprises. « Eumeu Sène a participé deux fois au championnat d’Afrique, au Niger puis au Burkina ,avec Saliou Diouf (65KG) , Matar Sène dit (Rock Mbalakh) (75 kg) , Eumeu Sène (85 kg) , Moussa Diokoul dit Moussa Ponto (100 kg) et Yékini (+100 kg). Au Niger, il a battu le grand Balla Harouna en compétition par équipes et ce dernier a pris sa revanche le lendemain en compétition individuelle par catégories de poids », a affirmé Abdou Badji, Directeur Technique National de la lutte, à cette époque.

« Eumeu Sène a été champion d’Afrique au Niger et au Bénin en compagnie de feu Cheikhou Diène de Joal, Rock Mbalax, Moussa Ponto, Saliou Diagne. Au Niger, la même équipe était presque reconduite en l’absence de Rock Mbalakh qui a été remplacé par Zale Lo. L’anecdote est que Eumeu Sène avait battu Balla Harouna en équipes et sa manière de manifester sa joie avait été interprétée par les Nigériens comme une insulte » , a ajouté le DTN.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *