Eumeu Sene-Sa Thiès : un dernier face-à-face qui promet

Le combat générationnel entre Eumeu Sène et Sa Thiès est calé pour la date du 5 mai 2024 à l’arène nationale. Portant la signature de Baye Ndiaye, cette journée va réunir de grosses affiches telles que Pokola-Lys Ndiago, Tapha Mbeur-Mor Kang Kang, Petit Lô-Mbaye Tine Jr, Bou Siteu-Tapha Gueye 2 entre autres.

À une semaine du rendez-vous, les lutteurs ont effectué leur dernier face-à-face ce samedi, dans les locaux de la 2STV. La télé a sorti les grands moyens pour la réussite de l’événement. Dans un cadre convivial, sous la présence de grandes personnalités de la lutte, le face to face s’est déroulé dans une ambiance bon enfant. Sa Thiès et Eumeu Sène ont été installés au centre du plateau. Les lutteurs face-à-face, séparés par une tablette. L’événement a démarré avec un petit concert de Sidy Diop. Aziz Ndiaye, par le billet de deux garçons d’environ 6 ans, apparemment ses enfants, a offert une pluie de billets de banque à l’artiste. Après les mélodies musicales, place aux échanges verbaux des lutteurs. Bodi et Building ouvrent le bal. La boucle est bouclée par Sa Thiès et Eumeu Sène aux environs de 3h du matin.

Tapha Mbeur, Pokola absents, Baye Ndiaye menace d’une sanction financière

Les lutteurs ont cette mauvaise habitude. Rares d’entre eux respectent tous leurs engagements avec les promoteurs durant la promotion de leur combat de lutte. Ainsi, on note souvent des absences durant les face-à-face. C’était le cas ce samedi avec les absences de Tapha Mbeur, Pokola et Kirikou. Ce qui a agacé le promoteur qui promet une sanction financière. Car, estime-t-il, les lutteurs ont signé un contrat de sponsoring avec lui et n’ont pas respecté leur engagement. Ce qui lui donnerait le droit d’une rétention d’argent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *