Franc offensif, Bombardier boude : le choc s’annonce bouillant

Les amateurs vont célébrer la fête du travail à l’arène nationale avec une belle affiche au menu. En effet, le B52 et Ndiaga Or vont s’affronter. Et ils ont annoncé la couleur avant-hier, lors de leur dernier face-à-face. Franc a réussi à toucher la sensibilité de Bombardier qui dépose le micro et refuse de parler.

Le rendez-vous est pris le mercredi 1er mai 2024. L’Arène nationale va accueillir le choc des générations entre Franc (Jambar Wrestling Academy) et Bombardier (Mbour Bombardier). Combat ficelé par Mansour Ba, patron de Jambaar Productions. À moins d’une semaine de leur duel, les deux lutteurs ont effectué leur dernier face-à-face avant-hier, mardi, dans les locaux de la TFM. Le face-à-face a été loin d’être diplomatique. Le jeune Franc n’a pas ménagé le « vieux » Bombardier. Les propos du Parcellois ont même agacé le B52. Au point que ce dernier a boudé en posant le micro avant de regagner sa place sans piper mot à son adversaire. Une attitude première pour Bombardier qui souffle sa 29ème bougie dans l’arène, cette année. Le B52 a boudé, jugeant son adversaire insolent. Les propos de Franc ayant été mal accueillis chez Bombardier. Ce dernier n’ayant pas digère qu’un « gamin » lui donne un ultimatum dans l’enceinte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *