Lutte Tv

L’union sacrée des lutteurs : Fass, les flammes de la renaissance

L’odeur sent bon autour de l’écurie Fass-Ndakaru. La victoire de Serigne Ndiaye 2, le combat de Lac Rose, le retour des sages permettent un souffle nouveau au sein de l’écurie Fass. Ce qui augure des lendemains meilleurs pour cette formation chère à Tapha Gueye.

Le bastion de la lutte actuellement, ce sont les Parcelles Assainies. Ils font la pluie et le beau temps dans l’arène. Ceci grâce à leur capitaine de bord, Modou Lô, Roi des arènes. Tous les lutteurs de ce quartier ont fait bloc autour de lui. Ils s’entraînent ensemble. Et cela leur permet d’être performants dans l’arène. Mais bientôt, cette domination pourrait être estompée par l’écurie Fass-Ndakaru. En effet, la braise au sein de cette ancienne entité de lutte commence à générer de la lumière. Une nouvelle donne est notée à Fass et si cela arrive à son terme, ils seront difficiles à arrêter.

Lac Rose, l’origine de la prise de conscience

L’écurie Fass allait droit vers le précipice. Une situation occasionnée par beaucoup de facteurs. Le premier facteur était la dispersion de ses sociétaires. L’écurie a été désertée. Gris Bordeaux ne s’entraînait plus avec ses poulains, Forza choisissait ses copains, Lac Rose, Gris 2 et Serigne Ndiaye 2 faisaient de même à l’occasion de leur combat. Et les résultats ne suivaient pas avec cette option. Gris avait perdu contre Balla Gaye 2, Forza avait mordu la poussière devant Franc, Lac Rose s’était incliné face à Quench. Serigne Ndiaye 2 avait réussi à sortir la tête de l’eau en battant Eumeu Sène Jr. Concernant le staff, Tapha Gueye, le directeur technique, avait abandonné l’écurie, Momar Ndiaye et beaucoup de sages avaient eux aussi s’écarter de la vie de l’écurie. Ainsi, une vive polémique était née. Et Fass a failli être divisée en deux avec la naissance de l’écurie Fass authentique prônée par Abdou Gueye, frère de Mbaye Gueye, 1er Tigre de Fass. Malgré cela, Katy Diop, fondateur de l’écuire Ndakaru a été convaincu de rejoindre Fass pour former une écurie plus forte notamment Fass-Ndakaru. Cette fusion n’a pas été au goût de tous les dignitaires de Fass. Mais ce vent de « guerre » pas résolu, Lac Rose est venu accepter son combat contre Quench sans presque l’aval de l’écurie. Il perd le duel presque lamentablement. Un affront que Fass-Ndakaru ne pouvait plus accepter. Le même lutteur a voulu encore prendre Fils de Balla. Fass-Ndakaru lui a opposé un refus catégorique avant de revenir en de meilleurs sentiments en lui posant des conditions. Tapha Tine lui avait exigé d’être régulier aux entraînements à l’écurie avec ses partenaires ainsi que d’autres engagements écrits noir sur blanc. Le lutteur accepte les conditions. Et le travail a débuté. Les sages de Fass se sont retrouvés. Gris Bordeaux, au premier chef, a décidé de réunir ses jeunes frères. Ainsi, Forza et Serigne Ndiaye 2, qui étaient au froid, ont tu les querelles personnelles. Et tout le groupe de Fass s’est retrouvé à l’école Sacoura Badiane pour des entraînements collectifs. Depuis, la flamme s’est allumée. Momar Ndiaye, ancien président de l’écurie, ne manque plus les séances d’entraînement selon nos informations. Les sages signent également leur retour sur les lieux.

Serigne Ndiaye 2 et Lac Rose donnent le ton

Depuis que les lutteurs de Fass-ndakaru ont fait un bloc, les résultats commencent à suivre. Cette écurie qui regroupe Gris Bordeaux à sa tête, Forza, Lac Rose, Gris 2, Serigne Ndiaye 2, Pape Ndoye entre autres jeunes ne peut qu’être redoutable si ces derniers travaillent ensemble. Et c’est ce que l’on a constaté depuis un certain temps. Et ce travail en groupe commence à porter ses fruits. Serigne Ndiaye 2 a donné le ton en battant Bébé Saloum. Il a été presque imité par Lac Rose. Même si ce dernier n’a pas pu battre Fils de Balla, son camp reçoit sa disqualification comme une victoire. Ses coachs Katy Diop et Tapha Gueye sont satisfaits du résultat qu’il leur a rendu. Ceci parce que le lutteur avait respecté tous ses engagements notamment les séances d’entraînements. Avant le combat, Tapha Gueye avait fait une sortie pour dire que son souhait était de voir son poulain livrer un long combat rien que prouver aux gens qu’il a retrouvé son niveau d’antan. Un vœu exaucé. Puisque le combat a duré 20 minutes plus 5 autres pour le temps additionnel. Et Fils de Balla a été incapable d’inquiéter Lac Rose durant ces 25 minutes de lutte. D’où la satisfaction de son camp. La preuve, après le combat, Lac Rose a été accueilli comme un héros lorsqu’il s’est présenté à l’école Sacoura Badiane, au lendemain de combat pour reprendre ses entraînements.

Ajouter un commentaire