Modou Lô mesure sa responsabilité : « Je n’ai plus droit à l’erreur »

Connu très pieux, le lutteur a offert à la mosquée de son quartier, aux Parcelles, la semaine dernière, un corbillard et une enveloppe tout en promettant d’autres contributions à l’Imam. Ainsi, durant ce mois de ramadan, l’idole des Parcelles n’a pas négligé sa responsabilité auprès de la population en tant que référence de beaucoup d’individus. « Nous n’avons plus le droit de faire beaucoup de choses. Parce que beaucoup de personnes s’inspirent de moi. Donc, je dois être attentif à certains de mes faits et gestes. Une faute de ma part peut causer beaucoup de dégâts. Mais heureusement, grâce à Dieu, je me suis mis sur la bonne voie et j’essaie de pousser ma famille sur cette même voie. Les femmes sont négligentes, mais il faut les rappeler sans cesse les préceptes. Elles (ses deux femmes) ont compris, je suis attaché à la religion et elles me suivent sur cette voie », a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *