Rock Mbalax (membre de l’équipe nationale en 1999) clôt le débat : « Eumeu Sène est bel et bien un champion d’Afrique » 

L’ancien lutteur Rock Mbalax a apporté des éclaircissements sur le débat concernant le titre de champion d’Afrique de Eumeu Sène contesté par Franc (Jambaar Wrestling Academy). L’ancien membre de l’équipe nationale de lutte a ainsi relaté les faits, lui qui était de l’équipe championne d’Afrique en titre à l’époque (1999).

S’il y’a quelqu’un de bien placé pour éclairer la lanterne des sénégalais sur le titre de champion d’Afrique de Eumeu Sène, c’est bien Rock Mbalax. Lui même champion d’Afrique, élu meilleur lutteur africain, il était dans la même équipe que le Tay Shinger au Burkina Faso lors du championnat d’Afrique en avril 1999. Avec l’ancien roi des arènes Yahya Diop Yékini, Tapha Gueye 2, Matar Sène dit Rock Mbalax et Eumeu Sène constituaient une équipe de rêve qui s’était fait distinguer au pays des hommes intègres avec un titre de champion d’Afrique en équipe.

Mais aujourd’hui, la question est de savoir si réellement Eumeu Sène avait été champion d’Afrique en individuel car à en croire à Franc, le pikinois n’a jamais été champion d’Afrique. Une sortie qui a fait couler beaucoup d’encre jusqu’à l’intervention d’Ambroise Sarr (ancien entraîneur de l’équipe nationale) qui a confirmé que le tombeur de Sa Thiès avait bel et bien était couronné champion d’Afrique.

Ainsi, la déclaration de Rock Mbalax est venue à point nommé pour clore définitivement le débat. Sur Lutte TV, l’auteur des « 1000 prises de Rock Mbalax » a été cash.

« D’abord je trouve que ce débat est ridicule. La première chose à relever et à magnifier est le fait que Eumeu Sène soit allé représenter son pays dignement. Il a été champion d’Afrique en individuel et a été battu dans la compétition par équipe car il était blessé à l’épaule. Mais cela ne l’a pas empêché d’être champion par équipe car nous avons remporté la victoire et il était dans notre équipe. Donc Eumeu Sène a été deux fois champion d’Afrique en individuel et par équipe. Perdre un combat dans un tournoi ne veut rien dire. Des athlètes ont perdu leur premier combat avant de finir par être champion du monde ou champion olympique (…) Aujourd’hui Eumeu Sène n’a plus rien à prouver car il a été champion d’Afrique et roi des arènes » a-t-il déclaré.

Wiwsport.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *