Bombardier : « Je vais vers un combat de confirmation »

Dernier face-à-face, Franc et Bombardier se sont dit les derniers mots avant le jour de leur combat, le 5 mai prochain. A cette occasion, le B52 a fait savoir que son combat contre Franc est une occasion de confirmer son joli parcours dans l’arène. « Ce combat est une confirmation, pas une question de gros sous. J’ai reçu des cachets quatre fois supérieurs à celui-ci. Et cela prouve que je n’ai pas pris Franc pour de l’argent. L’autre chose est que si je voulais un combat facile, je n’allais pas choisir Franc. J’ai pris des combats chocs à la fin de ma carrière. Franc a fait ses preuves, c’est pourquoi j’ai accepté de le prendre. Toute ma carrière a été jalonnée par des défis. Je veux que si je bats ce jeune que les gens disent bravo. Je veux montrer aux Sénégalais que je suis toujours là. Ce que les gens pensent est différent de la réalité. Que les gens ne me jugent pas sur mon combat contre Reug Reug. Cela appartient au passé. Et le 1er mai, les gens verront de quoi je suis capable. Me donner un ultimatum, c’est me manquer de respect. Je te donne rendez-vous le 1er mai », a indiqué le lutteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *