Franc avertit B52 : « 20 secondes suffisent pour t’envoyer au sol »

Franc sera sans pitié face à Bombardier. Le jeune lutteur veut envoyer le « vieux » à la retraite. C’est pourquoi, il lui fixe un délai de 20 secondes. « Il a dit qu’il s’est engagé dans le combat pour la confirmation, mais il se trompe. Il va perdre. Je lui avais donné un délai de 30 secondes maintenant, je réduis ce délai. J’enlève les 10 secondes et il reste 20 secondes. Je prends à témoin l’opinion. S’il ne m’attaque pas pendant les 20 premières secondes, j’irais le chercher pour le battre… J’ai l’intention de prendre toutes les initiatives au cours de ce combat. Il fait de la comédie. Mais je ne regrette pas mes propos. Encore une fois, s’il ne se décide pas, au-delà de 20 secondes, je vais le terrasser. Bombardier est un champion, certes, mais cela n’empêchera pas sa défaite », a mis en garde Franc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *