Face à Bombardier : Reug Reug et Franc réussissent là où Balla et XLO ont échoué

N’ayant plus de lutteurs de sa génération à affronter, Bombardier a accepté, depuis quelques années, de tendre la perche aux plus jeunes. Si Balla Gaye 2 et Modou Lô ont mordu la poussière face au B52 de Mbour, seuls Reug Reug et Franc lui ont tenu tête.

Le lutteur Serigne Dia alias Bombardier est sans conteste l’athlète de l’arène qui a le parcours le plus exceptionnel. Après 29 années 27 jours (Le jour de son combat face à Franc) de présence dans l’arène, il est le seul lutteur de sa génération qui est toujours en activité. Le mercredi dernier face à Franc, le colosse de Mbour a concédé la 12ème défaite de sa longue et riche carrière. Pour beaucoup d’amateurs de lutte, Bombardier est le lutteur des 3 générations : il a affronté ses aînés notamment Mame Ndieumbane Diom, Ibou Ndaffa, Moustapha Guèye de Fass, feu Mor Nguer… Il a affronté ceux de sa génération particulièrement Yékini, Tyson, Thieck, Gris Bordeaux et depuis quelques temps, il a accepté de tendre la perche aux plus jeunes notamment Modou Lô, Reug Reug, Eumeu Séne et tout dernièrement Franc Ndiago. Parmi ces jeunes, il y en a qui s’en sont sortis victorieux et d’autres ont tout bonnement laissé des plumes.

Balla Gaye 2 et Modou Lô les deux premières victimes

Le 8 juin 2014, le Lion de Guédiawaye (Balla Gaye 2), qui était sur une série de victoires, se fait stopper net par le B52 de Mbour. Pourtant, l’année d’avant (2013), le fils de Double Less, qui avait fini d’écarter les grands de l’arène (Yékini et Tyson), infligea à Tapha Tine une cuisante défaite. Il ne restait alors que Bombardier qu’il n’avait pas encore affronté. Le géant de Mbour lui infligeait la 3ème défaite de sa carrière. Le 1er janvier 2022, Balla Gaye 2, voulant prendre sa revanche, se fait battre pour la 2ème fois par Bombardier. Le 25 juillet 2015, Borom Goudy Goudy Mbour croise Modou Lô, un jeune loup aux dents très longues. Le chef de file de Rock Énergie connu et reconnu pour ses qualités en boxe a fait souffrir Bombardier jusqu’à le contraindre à aller voir Ardo. Mais c’est à son retour que Bombardier va plier le combat en imposant à Modou Lô sa force. Sauf que le Roc des Parcelles va l’envoyer au sol.

Seuls Reug Reug et Franc ne sont pas passé à la trappe

Le 24 décembre dernier à l’Arène nationale, Bombardier croise pour la 1ère fois de sa carrière un très jeune lutteur : il s’agit d’Oumar Kane alias Reug Reug. Deux combattants qui, en dehors du sport le plus populaire au Sénégal (La lutte), pratiquent le MMA. Bombardier, qui relevait d’une défaite face à Tapha Tine, va perdre devant Reug Reug qui a été très prudent durant tout le combat, avant de venir à bout de Bombardier. Sa seconde défaite d’affilée a aussi été concédée face à un jeune lutteur du nom de Franc, qui, au terme d’un combat éclair, est venu à bout du B52 de Mbour.

Ainsi, Bombardier peut quitter l’arène la tête haute, lui qui a affronté trois générations. Mais en sport individuel, quelle que soit votre longévité, on finit par être écarté par un athlète qui, à vos débuts, était au biberon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *