Lutte Tv

Quench-Zarco : le combat serait ficelé par Makane Mbengue

Sous les tunnels depuis quelques jours, le combat entre Zarco et Quench serait matérialisé par Makane Mbengue. Selon Modou Anta, le patron de Gaston Productions a trouvé un accord avec les différentes parties.

Le combat entre Zarco et Bébé Diène régularisé hier, au CNG. Et on nous apprend, le même jour, que le duel entre Zarco et Quench est également ficelé. « J’ai appelé Djiby Samb, l’agent de Zarco. Il m’a avoué qu’il a reçu une avance pour la date du 28 avril. Donc, le combat entre Zarco est Quench est ficelé par Gaston Productions pour le 28 avril 2024. Ce sera la 2ème journée du CLAF. La présentation du combat se fera demain ou après-demain (aujourd’hui ou demain). Vous verrez le promoteur avec les deux managers pour la signature du contrat », a indiqué Modou Anta, reporter de Gaston Productions TV. Si Makane Mbengue a monté ce combat, c’est pour le matérialiser le 28 avril prochain. Ce que Jamaïcain n’acceptera jamais. Lui qui a coopté Zarco pour la date du 4 août. En effet, Jam Productions ne voudra pas que Zarco lutte pour le compte d’un autre promoteur avant sa journée du 4 août 2024. Cette situation va créer une vive tension dans les jours à venir. Il faut signaler que, pour le moment, ce combat entre Zarco et Quench n’a aucune valeur parce qu’il n’a pas encore été régularisé au CNG. Si Makane régularise ce combat après Jamaïcain, il lui sera impossible d’organiser son duel avant Jamaïcain. À moins que Bébé Diène se blesse entre-temps. Même si ce cas de figure se présente, il faudra un long processus pour permettre à Zarco de lutter un autre combat avant celui du 4 août.

Le CNG doit élargir ses pouvoirs

Le CNG a encore du travail. Certes, Bira Sène et ses collègues ne peuvent arbitrer que les combats déjà régularisés mais vu leur rôle et leur responsabilité, leurs pouvoirs doivent être élargis pour pouvoir recadrer les acteurs qui dévoient. Car toute cette situation a été causée par Zarco. Et il n’en est pas à sa première fois. Après sa victoire contre Diène Kairé, il voulait annuler son combat contre Niang Bou Ndaw alors qu’il avait déjà trouvé un accord avec Makane Mbengue. Aujourd’hui, il refait la même chose. Il a envoyé son manager signer le contrat avec Jamaïcain bien avant son combat contre Niang Bou Ndaw. Maintenant qu’il a battu Niang Bou Ndaw, il veut se démarquer de son manager, ce qui est inadmissible. Et le CNG doit pouvoir résoudre ces genres de situation. Même si le dossier n’est pas encore arrivé sur sa table.

Ajouter un commentaire