Lutte Tv

Serigne Ndiaye 2-Gora Sock : Baye Ndiaye prêt à miser 20 millions pour le vainqueur

Le combat Serigne Ndiaye 2 et Gora Sock devrait être officialisé très bientôt puisque les deux parties sont d’accord pour en découdre. Mais il reste un accord sur les cachets. Baye Ndiaye est prêt à monter ce duel. Mais il propose aux lutteurs un cachet de 5 millions chacun et 20 autres millions pour le vainqueur.

Serigne Ndiaye 2 contre Gora Sock, le combat est en train d’être démarché en coulisse. En effet, Baye Ndiaye veut le duel. Et le patron d’Albourakh Events a déjà contacté Gora Sock. Ce dernier lui a proposé un prix. Mais le promoteur juge un peu cher les exigences de Gora. Le promoteur a, également, parlé avec Tapha Gueye, le parrain de Serigne Ndiaye 2 qui est d’accord pour livrer ce combat. Et pour les cachets des deux lutteurs, Baye Ndiaye est prêt à miser 25 millions pour le vainqueur du combat et 5 millions pour le vaincu. « J’ai proposé Serigne Ndiaye 2 à Gora Sock. Ce dernier a refusé au premier temps avant de revenir pour demander la somme qu’il souhaite. Je juge excessive la somme qu’il demande. Mais c’est un combat logique. S’ils sont raisonnables, je suis prêt à monter ce combat. S’ils le souhaitent, je peux leur donner chacun 5.000.000 F CFA et réserver au vainqueur 20.000.000 F CFA. Le vainqueur aura ainsi 25.000.000 F CFA, le vaincu 5.000.000 F CFA », a fait savoir Baye Ndiaye qui intervenait dans une émission de Lutte TV.

Baye Ndiaye prêt pour Balla Gaye 2-Tapha Tine, Boy Niang 2-Siteu

Au moment où beaucoup attendent le combat entre Tapha Tine et Modou Lô, Baye Ndiaye veut le combat revanche entre Balla Gaye 2 et Tapha Tine. Le promoteur veut aussi d’autres affiches. « Je parle en tant qu’amateur de lutte. Le combat qui me fait saliver, c’est le duel entre Franc-Reug Reug. C’est une affiche de rêve et je suis prêt à décrocher ce duel si les parties sont d’accord. Je veux, également, le combat entre Balla Gaye 2 contre Tapha Tine tout comme le duel entre Boy Niang 2 et Siteu », a ajouté l’homme d’affaires.

Ajouter un commentaire