Lutte Tv

Vidéo – Indisponibilité d’Ama Baldé : Le CNG répond à Fass et fait une demande à Gris Bordeaux

À l’occasion d’un récent face-à-face avec la presse, Fass-Ndakaru, par la voix de son Président Abass Ndoye, avait informé que l’’écurie avait saisi le CNG, par correspondance, pour obtenir que son leader Gris Bordeaux soit autorisé à prendre un combat, en attendant que présente Ama Baldé un certificat de guérison. C’était vers le 9 janvier 2023.

Un peu plus d’une semaine plus tard, le CNG a répondu à ladite correspondance, nous apprend le Secrétaire général de l’écurie. « Effectivement, le CNG a répondu à notre saisine. Et ils se sont fondés sur les textes et les délais impartis pour nous expliquer que Gris ne peut, pour le moment, être autorisé à prendre un autre combat. C’est sûrement la règle des deux contrats. Alors, les textes ont fixé des délais et nous allons attendre quelque peu. Nous prenons acte », nous explicite Bouba Thiaw.

En fait, dans le certificat médical en cours d’Ama Baldé, l’indisponibilité renouvelable est de 30 jours, comme l’avait si bien expliqué le Président Abass. Mais, au-delà, dans l’hypothèse où l’indisponibilité du lutteur est renouvelée, il dispose d’un délai de trois mois pour présenter un certificat de guérison. Et, durant toute cette période, son adversaire, Gris Bordeaux, est tenu d’attendre. Si, maintenant, Ama ne présente toujours pas de certificat de guérison à l’issue de ces trois mois supplémentaires, Gris devrait être autorisé à prendre un autre combat, tout en restant devoir un combat au promoteur de son combat contre Ama, Ibrahima Diop en l’occurrence.

Seulement, on espère qu’on n’en arrivera pas là. En effet, le staff d’Ama Baldé rassure que la blessure évolue très bien et que le lutteur pourrait renouer le nguimb en mai ou juin, voire en avril 2023. On croise les doigts.

Lesarenestv

Souleymane Ndiouck

Ajouter un commentaire